La newsletter Sémaphores - Juillet-août 2022 - RSE - "Entreprise à Mission" de quoi parle-t-on ?

Newsletter Sémaphores

Juillet-août 2022

Voir les autres articles
Transitions, Accompagnements & Mobilités

RSE –
“Entreprise à Mission”,
de quoi parle-t-on ?

La newsletter Sémaphores - Juillet-août 2022 - RSE - "Entreprise à Mission" de quoi parle-t-on ?

Dans un contexte économique, environnemental et sociétal tendu, les entreprises orientent de plus en plus naturellement leur stratégie vers une démarche engagée pour contribuer à des actions en faveur de l’intérêt collectif. Cette volonté passe par l’adoption d’une démarche RSE (Responsabilité Sociétale d’Entreprise) ambitieuse. Celle-ci est favorisée par la loi Pacte (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) adoptée le 22 mai 2019 qui permet aux entreprises d’affirmer publiquement leurs raisons d’être. Elle encourage ainsi les entreprises à donner des signaux positifs de leur engagement par l’obtention de labels qui permettent de les crédibiliser et de les valoriser auprès de leurs parties prenantes et aussi de contribuer à l’amélioration de leur marque employeur.

Pour les plus matures d’entre elles, l’engagement peut aller au-delà de la labélisation et elles deviennent alors des Entreprises à Missions. Ainsi, à la différence des labels RSE, la raison d’être d’une Entreprise à Mission n’est pas un label délivré lorsque cette dernière répond à des critères stricts. Il faut voir le qualificatif d’Entreprise à Mission comme un axe qui structure les objectifs sociaux, sociétaux et environnementaux de ses activités.

Par exemple :

  • La création d’emplois locaux,
  • La préservation de l’environnement avec le développement de produits responsables,
  • La transparence dans les salaires,
  • L’amélioration de la performance économique,
  • Le refus des rachats hostiles,
  • L’égalité femmes-hommes,‍
  • L’organisation de débats…

Pour autant, pour qu’une entreprise puisse être qualifiée d’Entreprise à mission, il faut mettre en place certains objectifs à suivre et des lignes conductrices qui incarnent cette volonté d’engagement. La mission est inscrite dans les statuts et des outils sont mis en place (dont un comité) pour vérifier la conformité des décisions de gestion de l’entreprise vers sa raison d’être et ses missions.

Inscrire une mission dans ses statuts marque un engagement fort pour une entreprise. Cet acte engage formellement les dirigeants et les actionnaires à déployer les moyens nécessaires (financiers, humains, logistiques) pour poursuivre cette mission.

C’est pourquoi la réalisation des objectifs fait l’objet d’une vérification par un Organisme Tiers Indépendant (OTI), et cela tous les deux ans.

L’avis de l’organisme indique si la société respecte ou non les objectifs fixés. Le cas échéant, il mentionne les raisons pour lesquelles les objectifs n’ont pas été atteints ou pour lesquelles il lui a été impossible de parvenir à une conclusion.

Pour aller plus loin :

Contactez-nous
Article précédent

Vous souhaitez recevoir notre newsletter directement sur votre boite mail ?

Renseignez vos coordonnées ci-dessous :

Je souhaite recevoir la newsletter