La newsletter Sémaphores - Mai 2022 / Soft skills : vers une culture des compétences comportementales

Newsletter Sémaphores

Mai 2022

Voir les autres articles
Transitions, Accompagnements & Mobilités

Soft skills : vers une culture des compétences comportementales

La newsletter Sémaphores - Mai 2022 / Soft skills : vers une culture des compétences comportementales

Les besoins en compétences techniques évoluent parfois très vite. Les besoins en termes de soft skills, eux, restent constants puisqu’il s’agit de compétences comportementales transversales acquises notamment à travers l’expérience professionnelle.  Depuis quelques années, elles occupent une place importante dans les actions de recrutement et de management. L’analyse des soft skills a donc le vent en poupe et certaines sont particulièrement recherchées afin de développer/maintenir un équilibre dans une équipe ou encore s’assurer de  l’adhésion entre les besoins de l’entreprise et les qualités professionnelles du candidat.

>>Une prise de conscience progressive de ce type de compétences !

Les compétences techniques (hard skills) sont naturellement considérées comme essentielles à la gestion de l’entreprise, mais l’impact des soft skills sur la performance est moins compris car beaucoup plus complexe. Les entreprises commencent à prendre conscience de la nécessité de développer les compétences personnelles et interpersonnelles de leurs collaborateur·rice·s et de nombreuses formations en développement des soft skills ont d’ailleurs récemment fleuri sur le marché. Le défi pour les RH est maintenant de renforcer la motivation des employé·e·s à consolider ce qu’ils et elles ont appris.

Le plus souvent, ce manque de motivation est plutôt dû à une expérience d’apprentissage pauvre ou peu optimisée ou à un manque de suivi des outils de diagnostic utilisés. L’organisation doit être capable de clarifier ses objectifs en termes de comportement attendu et doit les intégrer à la culture d’entreprise. L’évaluation et le développement des soft skills doivent faire partie de la politique RH globale de l’entreprise et donc être imbriqués dans toutes les discussions, les réunions et les interactions avec l’extérieur.

>>Développer les soft skills : les défis à relever !

Les soft skills ont longtemps été l’apanage des psychologues et des professionnel·le·s qualifié·e·s, qui savent les évaluer objectivement à l’aide de tests psychométriques, puis utiliser les résultats pour soutenir les personnes dans leur développement personnel. Aujourd’hui l’ampleur de la transformation que connaît actuellement le monde de l’entreprise exige un développement inédit, en ampleur et en qualité, des soft skills. Le recours à des tests psychométriques reconnus et éprouvés reste la solution la plus pertinente pour les évaluer et entreprendre de les développer.

Dans un second temps, il est essentiel de s’assurer que les collaborateur·rice·s occupent le bon poste, dans la bonne organisation. Demander à un·e employé·e de développer une soft skill spécifique est une chose. Mais si cette personne n’occupe actuellement pas un poste qui correspond à ses compétences et à ses préférences ou si elle n’évolue pas dans une culture d’entreprise compatible avec ses propres valeurs, elle n’aura pas la motivation pour travailler sur cette soft skill en question. S’assurer que les personnes sont placées au poste approprié est une condition incontournable pour la bonne utilisation des résultats à leurs tests d’évaluation psychométriques, dans le cadre du développement de leurs soft skills.

Enfin, le développement des soft skills des collaborateur·rice·s résulte de l’exemple donné par les manager·euse·s et dirigeant·e·s d’entreprise. Comme mentionné précédemment, la sensibilisation et la formation aux soft skills doivent commencer au sommet de l’organisation. Si elle est modélisée puis mise en œuvre efficacement, l’identification des soft skills requises pour chaque rôle dans l’entreprise est un puissant moteur de réussite des employé·e·s et d’un processus de développement continu.

Quelques-unes des compétences comportementales les plus prisées : lʼempathie, lʼintelligence émotionnelle, la créativité, lʼanalyse et lʼesprit critique, lʼadaptabilité, lʼintégrité, lʼoptimisme, la motivation personnelle, le travail dʼéquipe ou encore la résilience.

Vous souhaitez être aidé pour identifier vos soft skills afin de les mettre en avant et d’en faire de véritables atouts, n’hésitez pas à nous contacter !

Contactez-nous
Article précédent

Vous souhaitez recevoir notre newsletter directement sur votre boite mail ?

Renseignez vos coordonnées ci-dessous :

Je souhaite recevoir la newsletter